• PHOToJOURNALISTES LETTRE AUX ADHÉRENTS DE L’ANJRPC - JANVIER 2000

Download the ebook

PHOToJOURNALISTES LETTRE AUX ADHÉRENTS DE L’ANJRPC - JANVIER 2000
édito Droit à l’image
INFORMAT I O N
Nous pouvons en cette fin d'année constater
avec satisfaction que nous avons obtenu des
Il n’est pas plus sourd que celui
avancées sur deux dossiers qui nous tiennent
à cœur : d'une part la nécessaire protection
qui ne veut pas ... se regarder !
sociale des photojournalistes, d'autre part la
défense du droit de photographier face à la
multiplication des abus du droit des L 'année écoulée a vu l'ac-
tualité, sanctuaire de
l'information, atteinte par
"sur" l'image) et la possibi-
lité de faire, peut-être, un
peu de pédagogie sur les
des confrères poursuivis
sont autant de dispositions
incontournables de ce
personnes sur leur image. des procédures et des réalités quotidiennes de dispositif.
Toute la chaîne de l'information a enfin pris projets de loi qui ont provo- notre profession. Bref, les initiatives se
conscience des problèmes et des menaces qué d'unanimes levées de Au cours de colloques - multiplient, le mouvement
bouclier. particulièrement celui enfle.
supplémentaires qu'un renforcement des Notre démarche, loin organisé par Télérama - Mais le chemin à parcourir
interdictions allait provoquer, et d'être corporatiste, a été nous avons pu dialoguer est encore long et semé
pratiquement empêcher toute forme soucieuse de protéger un avec des magistrats, et ce d'embûches.
d'expression photographique. De nombreux
colloques et articles de presse ont commencé
droit qui permet à chaque
citoyen d'exercer son libre-
arbitre, de se forger sa
dialogue est apparu plus
fructueux que nous l'espé-
rions. Enfin, quelques
M adame la Ministre de
la Justice est restée
sourde - officiellement, du
à agiter tout le milieu professionnel, et le propre opinion sur le jurisprudences favorables moins - à nos demandes
monde et ce qui s'y déroule. nous ont récemment répétées d'entrevues.
projet de loi Guigou sur la présomption Elle a indéniablement réconfortés. Tandis que leur nombre
d'innocence semble aujourd'hui de plus en
plus remis en question.
suscité un mouvement de
sympathie.
Combien de fois, ne nous
N otre manifeste, signé
par de nombreux
syndicats de journalistes,
baisse à Paris, les procé-
dures se font plus
fréquentes en Province, et
Le manifeste de l'ANJRPC, largement sommes pas retrouvés par RSF, par la Ligue des les fumerolles qui s'échap-
diffusé, a été abondamment repris et entre confrères, années Droits de l'Homme, entre pent du Puy du Pariou nous
commenté (voir le texte de Patrick Bard ci- après années, lors d'assem- autres, a été publié par Le promettent de prochaines
blées générales, de Monde du 3O septembre. éruptions.
contre). Nous constatons une fois de plus réunions d'informations, Il a été repris - mais oui ! - Nombreux sont les
combien il est important de ne jamais pour nous livrer ensemble par le bulletin de l'associa- confrères qui continuent à
baisser les bras face à des problèmes qui à des constats désespérants tion des victimes d'atten- se faire agresser dans la
et monotones sur cette tats, présidée par Madame rue, dans l'exercice quoti-
semblaient sans solutions. J'en veux pour préoccupante question des Rudestky, que nous avons dien de leur profession.
preuve la bonne volonté que manifestent
aujourd'hui les directions de la Sécurité
personnes photographiées
tandis que le nombre de
procédures augmentait.
su éveiller.
Mieux. Nous avons,
depuis, rencontré un
N ous ne devons pas relâ-
cher notre effort.
Nous devons parler, expli-
Sociale et de l'Agessa, pour trouver des Nous évoquions la néces- député de la majorité dési- quer, encore et encore.
solutions équitables face aux contradictions sité de dialoguer avec le reux de présenter à Mais au moins est-il récon-
administratives qui mettent certains de nos public, avec les magistrats. l'Assemblée Nationale un fortant d'observer qu'un
Tâche difficile. amendement visant à limi- certain courant de sympa-
confrères photojournalistes dans des ter la privatisation des thie nous soutient désor-
situations inacceptables. L es dispositions de la loi
Guigou sur la présomp-
tion d'innocence visant le
espaces publics et à y
restaurer le droit d'ingé-
mais.
La photographie est une
En cette fin de siècle, l'ANJRPC retrouve photojournalisme auront rence de l'oeil. petite voix, qui parfois
force et volonté pour mener son action avec finalement servi notre Un large front est en cours parvient à se faire
vigueur. propos, puisque c'est l'en- de constitution, rassem- entendre, disait en
semble de la chaîne de l'in- blant l'ANJRPC, l'UPC, substance Eugène Smith.
C'est aussi le moment de nous souhaiter une formation qui s'est aujour- l'ANI, le SNAPIG, la La petite voix n'aura pas
nouvelle année pleine de succès et d'espérer d'hui réveillée. FFAP, le SPMI, le SNE, et manqué de micros au cours
pour tous une franche participation à la À travers un nombre Presse et Liberté, avec de l'année écoulée.
considérable d'interven- pour but de soutenir soli- À l'occasion de l'an neuf,
croissance économique tellement vantée du tions dans les médias, nous dairement le droit d'infor- nous formulons un voeu :
nouveau siècle. avons eu (et ce n'est pas mer par l'image. que ceux qui restent sourds
En 2000, on peut toujours rêver ! fini, loin de là) l'opportu- L’abandon des systéma- à nos arguments se dotent
Roger Pic nité de faire valoir notre tiques appels en garantie, rapidement d'appareils
position sur la question du la possibilité de se porter auditifs performants.
droit à l'image (et non pas collectivement aux côtés Patrick Bard
SOMMAIRE
Bréves de Comptoir . . . . . . . 2/3
Culturelles ... . . . . . . . . . . . . . 2/3 En préambule de l’AG de l'UPC (au CISP),
Gestion collective . . . . . . . . . . . . 3
Manifeste (réédition & signataires) . 4/5 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'ANJRPC
International . . . . . . . . . . . . . . . 6
Sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Vendredi 28 janvier 2000 à 18 h
___________
Humeurs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Suivie,à 20h30 de la RÉUNION D'INFORMATION
Dernieres ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Signatures ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 ouverte à tous les photographes professionnels
Déclics… et des claques ! . . . . . . . . . . 8 DANS UN LIEU QUI VOUS SERA PRÉCISÉ ULTÉRIEUREMENT
PHOTOJOURNALISTES La LETTRE aux adhérents de l’Association Nationale des Journalistes Reporters Photographes & Cinéastes JANVIER 2000 1
C U LT U R E L L E S . . .
LIRE ! Encore plus profond !
Bréves
DE COMPTOIR
" Les gars de la Marie "
Décidément, il se passe toujours quelque chose le
Livre étonnant que ce témoignage réalisé en apnée
dans les profondeurs du métropolitain de Paris.
Histoire d'un violent désir d'images, d'un désir de
long du canal Saint-Martin. voir l'autre en état de transport. Ce livre
S t ac o rs … e s v o e u x ? N o n !
E n ge e d Pour s'en convaincre, il suffit de regarder la passionnant provoque pourtant des discussions tant
Afin de toujours risques de pannes de ses production de Marie Babey. La belle Marie se il est devenu rare de porter un regard aussi insistant
C’est réduire les un plaisir, ormis les penche à son balcon pour, surprise, voir le Foch sur nos proches. Oser cette contribution inédite
machines, Eurofoil, au profession, deavaloriser
incontournables de la Luxembourg, formé
ses techniciens de maintenance pour les faire qui passe une écluse. Elle descend de chez elle, fait contrepoids en tout cas au renoncement qui
le travail de nos membres, ou à défaut ceux de
évoluer et les rendre polyvalents. avec ses boîtiers, et fait du Bateau-Stop. Après gagne du terrain quand il s'agit chaque jour
l'UPC un peu ignorés. Alors si des notre
«Les machines sont essentielles àvoeux sont à avoir longtemps bourlingué et de retour au foyer d'affronter le réel.
formuler, pour les prochaines années
process de production, explique Philippe familial, elle décide d'aller se payer un bon Christian Ducasse
Apostolides, manager Ressourcesnotre journal gueuleton chez le gros Maurice. En traversant le « L'AUTRE » de Luc Delahaye, postface de Jean
commencant par 20.., c'est que Humaines Baudrillard. Éditions Phaidon. 195 F.
de Eurofoil. Si l’une d’elles tombe en panne, canal, elle voit, les commandos de marine investir
soit mieux informé de vos expos et de vos un bateau-mouche détourné par des pirates. Elle
cela engendre des coûts aux choses sérieuses :
initiatives. Mais passons financiers
importants, d’où notre volonté de réor- couvre "l'événement". Avec Merchet de VU & A VOIR !
ganiser notre maintenance. » Les machines Libération elle en fera un bouquin. Dernièrement,
Tre s v i teffet fonctionner N o ë l : sur un incendie faillit détruire l'Hôtel du Nord. Marie Germaniques !
doivent en e e t a va n t 24 heures Mercredi 10 novembre, Arte continuait à fêter
24, 7 jours sur :7. Leur entretien mobilise du se dit que ses images seraient bonnes pour
Janine Niépce "Un adieu au siècle"; L'après- le dixième anniversaire de la chute du mur de
personnel mais, hélas, des scènes évanouies de la "l'Echo du XIeme Arrdt.". Les pompiers de la
guerre (1945-1965) avec souvent, les résultats caserne Chateau-Landon, surpris par son sang- Berlin. Et cette soirée était plus
ne sont pas au de l'hexagone. car leur taux de
vie quotidienne rendez-vous Jusqu'au 24/12/99 particulièrement consacrée à la photographie.
fréquence de pannes est élevé. froid, la convièrent à les suivre pour d'autres
Centre Georges Brassens, Allée Georges Brassens - aventures plus sociales et moins enflammées. Un Il y eut les 100 photos du siècle avec
Dans un immense hall 41 31 11 30trônent des
49240 Avrillé / Rens 02 de l’usine Depardon et son image symbole, comme par
dizaines de bobines d’aluminium, pesant 12 autre bouquin vit ainsi le jour.
hasard, écartée de l’éditing chez Magnum : cet
William chacune et prêtes à passer la Galerie du
tonnes Klein jusqu'au 24/12/1999, à dans les Marie ? Quand t'arrêteras-tu ?
homme seul et hurlant, à cheval sur le mur..
théâtre-La Passerelleles137 bd Georges Pompidou -
laminoirs à froid, - cisailleuses ou les fours Aux dernières nouvelles, un sous-marin nucléaire Raymond souligna sa position sur le droit à
05000 GAP / Rens 04 recommandé
de recuit final. Il: est 92 52 52 52 de ne pas devrait faire escale Quai de Valmy, avant de l’image.
y toucher car, à l’œil nu, il est impossible de repartir pour une longue plongée opérationnelle... Le premier volet de cette soirée était consacré
savoir si l’alu-minium est encore
E x p o s d u s i è cl e ? brûlant. Les aventures de Marie, que les pompiers ont au travail d’un photojournaliste de l’ex-RDA.
surnommé “notre Madelon”, risquent fort de ne “Retour à l’Est” montrait au moins deux
Passent r ov i n c e , 2000 :
E n p le cap de l'an pas s'arrêter... choses majeures: premièrement que s’il y a
Marcel Lorre une nostalgie de l’ancien régime, elle n’est pas
Ile de Franceo s , d e s d é b a t s :
d e s ex p : “JE ME SOUVIENS DU CANAL SAINT MARTIN” chez toujours là où on penserait la trouver.
Olivier PASQUIERS (Bar Floréal) et ses PARIGRAMME : 148.00 F
Deuxièmement que des photographes
L'entreprise achète des lingotset demandeurs
"Maux d'exil" sur les réfugiés d'aluminium. “LE PORTE AVION FOCH, LES ETOILES DE LA MER” chez
Ceux-ci sont fondus à 800° C, puis OUEST FRANCE : 198.00 F s’exprimaient à l’Est, souvent dans un style
d'asile en France etpasse au travers de
l'aluminium liquide l'exposition “LES COMMANDOS DE MARINE” avec Jean-Dominique fort lointain du “réalisme socialiste”, et que
"Photomontages" avec diverses créations
cylindres, continuellement refroidis à l'eau. MERCHET aux EDITIONS FRANCE DELORY: 190 F leur travail, peu vu dans nos pays occidentaux,
d'artistes contemporains ou anciens (dont
L'aluminium se transforme alors en une “18 : LES POMPIERS DE PARIS” chez DE MONZA JEAN était d’une grande qualité.
PIERRE : 195.00 F
HEARTFIELD) pratiquant un une graphique
bande solide jusqu'à formergenrebobine. À Né en 1943, Günter Bersch grandit en RDA où
éfficace, mais la nous fait des fois rugir par
cette étape dequi transformation, l’épaisseur Figure de pays ... il y fait des études de photographie. Installé à
de tendance d’aluminium est de 6 des autres.
sa la bande au pillage des images mm. Pour Berlin-Est, il commence à imposer son style
En 1993, disparaissait à l'âge de 47 ans un de nos dans différents journaux. Sa première photo
être2affinée jusqu'au 23/01/2000, à la maison
Les expos à 6 microns, elle doit passer dans
cinq laminoirs successifs. À titre de LECLERC membres et confrère, François-Xavier Bouchard. publiée montre Louis Armstrong en concert.
Robert Doisneau, 1 rue de la division Photographe sans compromis (ce qui lui vaudra
comparaison, une / Rens :d’aluminium 33.
- 94250 GENTILLY feuille 01 47 40 88 Après la chute du Mur, les clichés de Bersch
ménager a une épaisseur de 10 à 18 microns. bien des déboires financiers), homme de passion, sont très prisés en Allemagne de l'Ouest : il
Eugène ATGET : Itinérairesest découpée et
Une fois laminée, la bobine parisiens son travail n'est pas tombé dans l'oubli. Vient de part pour une série de reportages dans ces
jusqu'au 16/01/2000 au Musée Carnavalet, 23 rue
dédoublée au département parachèvement, sortir chez Flammarion, une réédition de son terres occidentales qui lui étaient jusqu'alors
de Sévigné -dans un four de recuit 42 72 21 13
puis passe 75003 Paris / Rens : 01 final, où magnifique ouvrage sur Marcel Proust, inconnues. Le résultat, passionnant, lui vaut
sont éliminées les impuretés, notamment le
"The Misfits". Chronique d'un tournage par rassemblant des photographies au panoramique de plusieurs prix en Allemagne et à l'étranger.
kérosène et le whiteMAGNUM jusqu'au
les photographes de spirit utilisés pendant le tous les lieux où Proust vécu et chercha Depuis la réunification, Günter Bersch opère
un retour aux sources en retrouvant des
15/01/2000, Fnac Paris à la feuilleavenue des
laminage, pour donner Etoile, 26 les l'inspiration.
hommes et des femmes qu'il avait
Ternes - 75017 Paris / Rens : demandées. 00.
caractéristiques mécaniques 01 44 09 18 Gérard Bousquet
photographiés à l'époque de la RDA, et retrace
"En temps e s femmes":sune u s s i
M a i s d de ex p o a ballade
François-Xavier Bouchard « MARCEL PROUST : LA l'évolution de leurs biographies respectives. Il
FIGURE DE PAYS », Flammarion, moins de 200F.
photographique avec l'agence RAPHO, en ressort une galerie de portraits contrastés,
jusqu'au i s e t e n àI l'Ecomusée de
à Pa r 23/01/2000, . D. F. : ... et Doisneau en France profonde ! une chronique d'une certaine mémoire
Fresnes,réorganisation du service de-maintenance allemande.
Avant la 41 rue Maurice Ténine 94260
C U LT U R E L L E S . . .
En plus du magnifique “ Robert Doisneau, la vie Durant ces rencontres, photographe et
Fresnes / Rens était constitué d'une équipe de
en 1996, celui-ci : 01 49 84 57 37 d'un photographe ” de Peter Hamilton, aux éditions photographiés échangèrent leurs réflexions sur
Jean-Pierre FAVREAU : “Rue de 8 h à 16,hune
jour, de six personnes, travaillant Caraïbe” à Hoebeke, nous avons découvert, un petit bijou de l'art, la photographie, la censure d'autrefois et
l'entretien des machines. Parallèlement, quatre
expo sur Cuba, à la Galerie AUTEURS, 30 rue l’édition provinciale dans le Limousin. Pas assez les contraintes marchandes d'aujourd'hui.
Raymond Losserand, de quatre personnespuis il
équipes de dépannage, 75014 PARIS, Et
de place pour vous en dire tout le bien que l’on en Oui, la censure existait bien dans les pays
y a un livre dans la collection “En vue”. les
chacune, se relayaient, nuit et jour, pour réparer
pense mais achetez-le, si vous le trouvez. socialistes, mais celle imposée par l’économie
pannes.
Léonard FREED, ses photographies.reconnaît est plus sournoise, quand ce ne sont pas des
« Ce système ne fonctionnait pas bien, jusqu'au « ROBERT DOISNEAU, REGARDS EN LIMOUSIN », paroles
15/02/2000, Galerie Esther Woerdehoff, 36 rue de SANFOURCHE, chez ASSOCIATION CULTURE ET lois comme celles que nous subissons en
Philippe Apostolides, car, malgré l’équipe de PATRIMOINE EN LIMOUSIN - 6 rue François-Chenieux - France qui provoque la censure ou
Falguière - 75015dépannages à01 43 21 44 83
prévention, les Paris / Rens effectuer 87000 LIMOGES - 160 Pages : 289 FRF.
l’autocensure
étaient trop fréquents et les machines trop
M.L.
2 PHOTOJOURNALISTES La LETTRE aux adhérents de l’Association Nationale des Journalistes Reporters Photographes & Cinéastes JANVIER 2000
C U LT U R E L L E S . . .
PALMARÈS TARDIFS ! Neandertal", 20 photos de Philippe Plailly / Eurelio.
14eme Festival du Scoop
d’Angers !
Mention spéciale aux photos de Didier Cot / CNRS-
Laboratoire des matériaux et procés membranaires.
- Prix Spécial Vidéo : "NorthernLight : Living
Bréves
DE COMPTOIR
(…suite)
Fossil", 24 min de Ijbrand van Veelen / VPRO, Pays
Ce festival, visiblement moins connu que Bas.
Ile de France ... toujours :
Arles ou Perpignan, a un serveur internet - Prix Société.
bien fait et tenu à jour (ce qui est rare). Il Vidéo : "Les Mineur du diable", 52 min de Paul Eve MORCRETTE jusqu'au 16/01/2000 au
nous signale que pour sa 14eme édition, ce Comiti / M6, Les Chemins de l'impossible, product. Centre des bords de Marne, 2 rue de la
sont plus de 200 reportages vidéo et 60 séries Tony Comiti. Prairie - 94170 Le Perreux-sur-Marne /
de photos qui ont été envoyés depuis une Photo : "Séminaire d'Ecône", 20 photos de Gilles Rens: 01 43 24 54 28
trentaine de pays pour la compétition. Après Bassignac / Gamma.
les séances de visionnage, de présélection puis - Prix Document d'actualité. “Dimanche” de Jean-Pierre Degas
de sélection, le jury a décerné 17 prix lors de Vidéo : "22 jours dans la guerre au Kosovo", 26 min jusqu’au 09/01/2000 au Cinema Jacques
la soirée de palmarès du 27 novembre 1999. de Philippe Lagnier et Jean Marie Perthuis / Doc en Tati -29 bis avenue du Gal de Gaulle -
Stock, La Sept - ARTE. 93290 Tremblay-en-France
Beaucoup des travaux présentés, comme Photo : "Prizren- Kosovo", 16 photos de Christophe
primés, émannent des agences. A vous de Simon / AFP. Province :
juger : - Prix Jeune Reporter. Nathalie DARBELLAY : "L'Opéra Comique:
- Grand Prix Jean Louis Calderon. Vidéo : "Les Garcons de l'amphi", 37 min de Denis Côté ombre, côté lumière", jusqu'au
Vidéo : "22 Jours dans la guerre au Kosovo", 26 min Gaubert / ENS Louis Lumière. 15/01/2000, Galerie photo Fnac Lille, 20
de Philippe Lagnier et Jean Marie Perthuis / Doc en Photo : "Voyage sous terre avec les hommes de rue Saint-Nicolas - 59800 Lille / Rens : 03
Stock, la Sept, ARTE. l'ardoise", 15 photos de Christine Tourneux
- Mention Spéciale et "coup de chapeau de la 20 15 58 15.
Photo : "Île de Kalimantan ( Indonésie)", 20 photos
de Philip Blenkinsop / Vu. profession" à "Rapporteur de Guerre", 52 min de Raymond DEPARDON: "En voyage"
- Prix Special du Jury. Patrick Chauvel et Antoine Novat / Canal +, Sherkan jusqu'au 15/01/2000, Galerie photo Fnac
Vidéo : "Monsieur le Rabbin", 52 min de Christophe Production. Lyon Bellecourt - 85 rue de la République -
de Ponfilly / Interscoop. - Prix de la Presse Régionale : Meilleure Une du 5
mai 1999 "Au Feu" La Voix du Nord
69002 LYON / Rens 04 72 40 49 49
Photo "La vie souterraine des enfants des rues de
Bucarest", 20 photos de Flore Aël Surun / Corbis - Prix Planète. André KERTÉSZ: "Les distorsions",
Sygma. Vidéo : "Famine en Corée du Nord", 8 min de Pierre jusqu'au 29/01/2000, Centre Georges
- Prix d'investigation. Hurel / Capa - Canal + (le vrai journal). Mention à Brassens, Allée Georges Brassens - 49240
Vidéo : "Chili, des bourreaux en liberté", 35 min de "22 jours dans la guerre au Kosovo", 26 min de Avrillé / Rens 02 41 31 11 30
Tony Comiti / M6, Zone interdite, product. Tony Philippe Lagnier et Jean Marie Perthuis / Doc en
Yann MORVAN : "Les nouvelles tribus aux
Comiti. Stock, La Sept - ARTE.
Photo : "Hamilton prison américaine", 20 photos de
Etats-Unis, entre sectes et communautés",
Raphaël Gaillarde / Gamma. jusqu'au 08/01/2000 à la Fnac Lyon
Jeunes talents ! PartDieu, 17 rue du Docteur Bouchut -
- Prix Information Scientifique.
Ce prix existe depuis huit ans. Son jury a décerné 69003 Lyon / Rens : 04 78 71 87 00.
Video : "Le mystère Alzheimer", 52 min de cette récompense pour 1999 à Estelle Rebourt, avec
Laurence Serfaty et Jean Paul Billault / Capa Werner Bishof, Rétrospective, du
Télévision, France 3, Les Productions Espaces Verts, une mention spéciale pour Camille Vivier.
INC Turkey. Bravo à ces deux jeunes femmes pleines de talent et 12/1/2000 au 12/3/2000 à La Filature - 20,
Photo : "L'enfance retrouvée de l'enfant de d'avenir, du moins on leur souhaite. allée Nathan Katz- 68090 Mulhouse
GESTION COLLECTIVE ...
SAlF : PREMIER BILAN ...
Au mois de janvier prochain, la Société des Auteurs des arts visuels et de l'Image Fixe fêtera son premier anniversaire. Le bilan est très positif : plus
d'un millier d'auteurs de tous les arts visuels, parmi lesquels 600 photographes ont adhéré. Des premiers accords de représentation réciproque ont
été établis avec des sociétés sœurs à l'étranger : Canada, Belgique...
Nous vous rappelons que la SAIF a pour objectif prioritaire de percevoir les droits « collectifs » et de vous les répartir. Il s'agit de certains de vos
droits d'auteur que vous ne pouvez pas percevoir directement, dans des domaines tels que la reprographie (photocopie), la copie privée (sur les supports
audiovisuels et numériques), la télévision, les réseaux informatiques (Internet).
L'ANJRPC a soutenu la SAIF depuis l'origine du projet. Les photojournalistes sont, bien entendu, directement concernés par la gestion collective de
leurs droits d'auteur. Nombreux sont ceux qui ont adhéré en 1999, et parmi eux les plus grands noms de la profession.
GESTION COLLECTIVE ...
GESTION COLLECTIVE ...
Afin d'être encore plus représentative des auteurs des arts visuels et donc plus efficace dans la perception des droits « collectifs », la SAIF doit être
forte de plusieurs milliers de membres. C'est un tournant pour notre profession, car des sommes importantes sont en jeu et ces nouveaux droits ne
cesseront de se développer dans l'avenir en France et en Europe.
Comment adhérer :
Remplir le formulaire « Acte d'adhésion » qui vous a été envoyé (en double exemplaire), joindre un relevé d'identité bancaire, un justificatif de
votre qualité d'auteur (photocopie de la carte de presse ...) et un chèque de 100 F à l'ordre de la SAIF correspondant à l'acquisition d'une part
sociale.
Pour plus d'information, contactez sans tarder la SAIF au 01 44 61 07 82 (tel), 01 42 77 24 39 (fax).
PHOTOJOURNALISTES La LETTRE aux adhérents de l’Association Nationale des Journalistes Reporters Photographes & Cinéastes JANVIER 2000 3
« AFFRONTER LE RÉEL »
LE MANIFESTE
MANIFESTE POUR L'IMAGE
Quand des photojournalistes se voient empêchés de montrer des sans-
p a p i e r s m e n o t t é s r e c o n d u i t s d e fo rc e à l a f r o n t i è r e , q u a n d l e p a r q u e t d e
Pa r i s a t t a q u e l e s j o u r n a u x q u i p u bl i e n t l e s p h o t o gra p h i e s d e s v i c t i m e s d e
l'attentat du Rer Saint-Michel en juillet 1995, ou lorsqu'est frappée
d'interdit la photographie du corps de Claude Er ignac, premier préfet
a s s a s s i n é d e p u i s Je a n M o u l i n . . . l e d ro i t à l ' i n fo r m a t i o n p r é va u t - i l e n c o re e


Use: 0.2226